01 . ACCUEIL       02 . GALERIE       03 . WONDER GIRLS       04 . MEDIA       05 . WEBSITE

  WELCOME !

Wonder Girls est un des groupes coréens les plus reconnus mondialement et qui s'est séparé le 10 février 2017 après 10 ans de carrière. Constitué de 6 membres : Sunye, Yeeun, Sunmi, Sohee, Yubin et Hyerim. Avec leurs hits comme Tell Me, So Hot, Nobody, Be My Baby ou encore Why So Lonely, le groupe a conquis l'Asie et a séduit l'Amérique avec plusieurs singles et tournées. // //
  DERNIERES PHOTOS

EYjIcglXQAINBX9.jpg
EYjIcgLX0AI_j8e.jpg
EYjIcg5XkAonmpy.jpg
EYgvbG5UcAAXgAU.jpg
EYjIcfuWkAES8iy.jpg
EX9OJJnU4AM1mg1.jpg
EX9OJJmVAAEcf2Q.jpg
2020052201001816200128042_20200521080103731.jpg
1589914381.jpg
1589914296.jpg

17
Mai 2020
Article rédigé par Marie

Yubin, ancienne membre des Wonder Girls, est maintenant PDG d’une société de divertissement. [rrr Entertainment]

La chanteuse espère faire rayonner de nouveaux artistes en leur donnant la liberté d’être eux-mêmes

Habituellement, lorsqu’un contrat entre les artistes et l’agence qui les représente prend fin, les deux parties conviennent de soit prolonger leur accord, soit l’artiste trouve une société de divertissement différente avec laquelle travailler ou choisit de se représenter en créant une agence individuelle. Mais lorsque le contrat de l’ancienne membre des Wonder Girls, Yubin, a expiré avec JYP Entertainement le 25 janvier, elle a pris un chemin différent qui nécessitait un peu plus de courage. Yubin a créé une société de divertissement, rrr Entertainment, où elle se représentera non seulement en tant qu’artiste solo, mais découvrira, encouragera et soutiendra d’autres artistes en Corée et à l’étranger.

Une Wonder Girl peut être capable de faire beaucoup de choses. Mais devenir PDG d’une entreprise de divertissement après des années en tant que membre d’un groupe de filles populaire a inquiété beaucoup de ses amis proches et sa famille ont tenté de la persuader de changer d’avis.
 
“Même ma mère a essayé de m’en parler au début”, a déclaré Yubin. Mais la PDG recrue de 32 ans a franchi le pas et dit qu’elle a confiance en sa décision. “Si pas maintenant, alors quand?”
Bien sûr, des soucis tourbillonnaient également autour de sa tête.
 
«Et si je me fait arnaquer par quelqu’un ? Et si j’échouais ? Et si ceci ? Et si cela ? J’avais tellement de soucis avant même de commencer et je n’aimais pas ça», a-t-elle déclaré. “Donc, je suis juste allé de l’avant parce que je ne voulais pas avoir l’impression d’être coincé dans une ornière. Et vous savez, si quelque chose de grave se produit, j’en tirerais des leçons.»

Bien que le troisième EP solo de Yubin après “Start of the End” sortira le 21 mai, lors d’une interview réalisée le 8 mai avec le Korea JoongAng Daily, la chanteuse était plus concentrée sur sa nouvelle société de divertissement et sur son rôle de PDG.
 
«C’est tellement différent. J’ai toujours des papillons dans l’estomac», a déclaré Yubin, alors qu’elle quittait la salle de rédaction Korea JoongAng Daily dans le centre de Séoul. “J’ai eu tellement d’interviews, mais c’était la première pour moi en tant que chef d’entreprise, et non en tant qu’artiste ou [partie de] Wonder Girls. Je dois parler de mes pensées, de mes plans et de mes valeurs pour créer ma propre entreprise de divertissement et comment je veux la diriger. C’est tellement réel maintenant.»
 
Voici des extraits de l’interview.

Q : Cela ne semble pas facile, diriger une entreprise de divertissement et aussi être une artiste. Pourquoi voudriez-vous emprunter cette voie alors que vous pouvez simplement choisir une agence déjà établie pour travailler avec vous? 

Depuis que je suis une jeune fille, j’ai vaguement rêvé de diriger ma propre entreprise. C’est peut-être l’influence de mon père. Il était dans le domaine de l’architecture. Ce rêve s’est réalisé plus tôt que je ne l’avais prévu en raison du timing, je suppose. Beaucoup de choses se passaient dans ma tête à l’approche du jour de l’expiration de mon contrat avec JYP, et comme beaucoup d’autres célébrités, j’ai envisagé de signer un contrat avec une autre agence, ou de renouveler le contrat chez JYP, et j’ai réfléchi aux autres options que j’avais. L’idée de créer une entreprise de divertissement est venue et c’était comme sortir dans la nature en quittant cette zone de confort, mais je voulais quand même essayer et faire quelque chose que je voulais vraiment faire.

Q : Avec la création de l’agece, vous avez acquis le titre de PDG. Comment ressentez-vous ce nouveau rôle ?

Cela fait trois mois que la société a été créée, et certaines personnes m’appellent par ce titre, mais cela semble si étranger encore. Je préfère simplement être appelé par ce quoi les gens se sentent à l’aise. Je n’aime pas les choses qui ne sont pas naturelles. Les titres ne sont pas ce qui est important. Ce que je veux souligner, c’est la date de création de l’entreprise du 10 février. C’était précipité, mais je voulais cette date parce que c’est une journée spéciale pour les Wonder Girls. Bien que j’ai rejoint le groupe un peu plus tard comme Hyerim, c’est le jour où le groupe a fait ses débuts et c’est le jour que nous célébrons chaque année avec nos fans. Je voulais que mon entreprise soit liée aux Wonder Girls.

Q : Pouvez-vous expliquer le nom rrr Entertainment ?

Il signifie «real reconnize real». Ce genre de punchline apparaît beaucoup dans la musique hip hop. Quand je l’ai entendu pour la première fois, je pensais que c’était vraiment cool. En nommant l’entreprise, je voulais qu’elle soit unique. J’aurais pu utiliser mes initiales comme d’autres agences, mais c’était trop courant pour moi. À travers l’entreprise, je veux trouver de vrais bijoux – ils peuvent être des pierres précieuses à l’état brut au début, mais je veux les découvrir, les polir et les laisser reconnaître qui ils sont vraiment et les aider à être eux-mêmes dans le monde. C’est ce que cette société de divertissement fait avec tous les membres du personnel. Nous sommes réels et «le réel reconnaît le réel». J’ai donc nommé l’entreprise en prenant les trois premières lettres de ces mots et en les gardant en minuscules parce que je voulais qu’elle soit lue non pas séparément mais comme «r», comme le mot français qui signifie «le». Je pense que c’est un nom sympa, je dois juste l’expliquer. (rires)

Je veux que l’agence soit un espace où tous ces différents types de personnes se rassemblent et s’amusent.

Q : Est-ce que rrr Entertainment ne représentera que des musiciens ou sera-t-il ouvert à tous ?

L’entreprise n’aura pas de frontières. Nous travaillerons avec des chanteurs, des groupes K-pop, des influenceurs, des comédiens, des mannequins, des YouTubers ou toute personne talentueuse et qui aime faire ce qu’elle fait. Je veux que l’entreprise soit un espace où tous ces différents types de personnes se rassemblent et s’amusent. Je suis également curieuse, donc j’ai essayé et appris beaucoup de choses différentes. Cela m’a fait réaliser qu’elles sont toutes en synergie et m’aident à me développer. Par exemple, apprendre un nouvel instrument de musique m’a aidé lorsque j’essayais de composer une chanson et essayer de composer une chanson m’aide lorsque j’essaye de jouer dans un film. Le jeu d’actrice m’aide à être un meilleur interprète et ainsi de suite. Je pense que s’il y a tous ces différents types de personnes qui sont uniques à leur manière sous un même toit et qu’elles forment une famille, nous pouvons créer une synergie et grandir ensemble pour créer quelque chose de grand.

Q : Vous avez été chez JYP Entertainment pendant longtemps. Je suppose que vous avez beaucoup appris sur la façon de gérer une entreprise de divertissement là-bas.

C’est vrai. Je pense que j’ai vraiment de la chance d’avoir eu l’opportunité de faire mes débuts et de travailler avec une entreprise de divertissement comme JYP. J’ai vraiment beaucoup appris d’une entreprise aussi systématique. À cette époque, il y avait des choses que je ne pouvais pas comprendre, comme pourquoi il y avait tant de procédures de conformation, mais maintenant que j’ai ma propre entreprise, je comprends pourquoi. J’ai vraiment de la chance d’avoir une telle entreprise à modéliser, et le producteur Park Jin-young et le PDG de JYP m’appellent encore de temps en temps pour me donner des conseils.

Q : Puisque vous étiez membre d’un groupe de filles, vous devez être familière avec la réglementation et les directives qui vous sont données par votre agence. Aurez-vous de telles règles pour vos artistes chez rrr Entertainment ?

Tant qu’ils respectent les lois de ce pays et agissent éthiquement et moralement avec bon sens, je veux qu’ils soient aussi libres que possible. En fait, JYP accordait beaucoup de liberté par rapport aux autres agences. Tirant les leçons de cette expérience, je pense que vous ne devriez jamais vous abstenir de la liberté des artistes. Ils doivent expérimenter et ressentir des choses pour exprimer cela à travers la musique, le théâtre, l’art, la performance, etc.

Q : Hyerim est la première artiste de rrr Entertainment, et c’est également une ancienne membre des Wonder Girls. Y a-t-il une raison précise pour laquelle vous avez décidé de la représenter ?

Bien sûr. Quelque part dans mon cœur, je serai toujours désolé pour Hyerim. Je ne suis pas non plus une membre initiale du groupe, mais Hyerim a rejoint les Wonder Girls à notre moment le plus difficile. Je sais ce que ça fait de rejoindre un groupe existant, mais je ne pouvais pas vraiment prendre soin d’elle comme une grande sœur. Je sais qu’elle s’adaptait à sa nouvelle vie en Corée sans sa famille ici, mais j’étais aussi jeune et occupée à faire mes propres expériences et je ne pouvais pas vraiment être là pour elle.
Hyerim, en tant qu’artiste solo, a tellement de choses à montrer, mais parce que nous étions dans un groupe, il n’y avait pas beaucoup d’occasions de les révéler. Comme je l’ai dit plus tôt, elle est ce bijou qui n’a pas encore été entièrement découvert. Son contrat avec JYP a également pris fin, et je sais que d’autres grandes agences peuvent lui apporter des choses que je ne peux pas, mais je connais le mieux Hyerim et je voulais vraiment montrer qui elle était vraiment en la laissant être elle-même via rrr Entertainment.
 
C’est pourquoi je lui ai demandé en premier et elle a accepté ma proposition. La même chose s’applique à tous les autres artistes qui rejoindront par la suite rrr Entertainment. Je veux mettre en valeur leurs charmes et leur style plutôt que de créer quelque chose pour eux. Je veux montrer qui ils sont vraiment à travers l’entreprise. Je pense que les célébrités sont des gens qui sont déjà si charmants à leur manière que les gens veulent leur parler, les rencontrer et sympathiser avec eux. Je ne veux donc pas les envelopper dans du joli papier et mettre un ruban autour. [Je veux les laisser] être vraiment eux-mêmes et les encourager à apprécier ce qu’ils font.

Q : Envisagez-vous de faire venir toutes les anciennes membres des Wonder Girls à rrr Entertainment ?
Oui. Je leur ai dit avant même de créer cette entreprise que nous devrions créer notre propre agence. Je ne savais pas alors que ce serait moi qui l’établirais. Cela n’arrivera pas très bientôt parce que certaines des membres sont encore sous contrat avec d’autres agences, mais le moment venu, je les appellerai et les représenterai. Je ne pense pas qu’elles diraient non, n’est-ce pas ? (rires)

Source : Korea JoongAng Daily
Traduction anglaise : WonderGirls France