wondergirlsfrance.fr / Spread the wonder

Après le refrain de leur succès de 2008 ‘Nobody’ qui est devenu un slogan mondiale, le groupe de k-pop les Wonder Girls, ont fait profil bas en Asie et avaient pratiquement disparu. Pourtant, elles restent l’un des groupes de k-pop les plus populaires à Singapour, à en juger par les fans qui se sont présentés, samedi, pour leur concert ‘Wonder World Tour in Singapore 2012’ .

Ils (les fans) avaient acheté des billets et étaient venus à 9 heures pour attendre à l’extérieur de la salle de bal du Resorts World Convention Center, où le concert a eu avoir lieu.

En première ligne pour la file d’attente : Mme Chung, qui a dit: « Félicia et moi vivons à Woodlands, et avons décidé de venir ici tôt pour bien voir. Je n’ai pas apporté toutes les bannières parce que ce serait gênant et pourrait bloquer la vue des autres derrière. Je porte mes semelles pour avoir de la hauteur supplémentaire, cependant. »

Les Wonder Girls comprennent Min Sun Ye (Sun), Kim Yu Bin (également connu sous le nom de Yubin), Park Ye Eun (Yenny), toutes âgées de 23 ans; So Hee Ahn (Sohee) 20 ans et Woo Hye Lim (Lim), 19ans.

Depuis que ‘Nobody’ est entré dans le Billboard Hot 100 chart au No. 76 en 2009 et leur un donné un coup de main pour entrer dans les portes du marché des États-Unis (US), elles ont essayé de faire leur impact là-bas.

Elles continuent de rester affamé pour leur prochain hit Billboard, un souhait qu’elles mentionnent à quelques reprises au cours de la conférence de presse samedi après-midi avant le concert.

Bien que leur rêve de suivre les pas de Justin Bieber n’est pas encore devenu réalité, leur tournée aux Etats-Unis a fait d’elles l’un des rares groupes de k-pop dont les membres peuvent parler un anglais courant.

Lim est celle qui le parle le plus couramment, ayant appris la langue anglaise tout en étudiant dans une école internationale à Hong Kong.

Elles ont parlé de la presse américaine en leur demandant d’exécuter les mouvements connus du hit de cette année, Gangnam Style« Tant de téléspectateurs voulaient nous voir danser alors nous l’avons fait », a déclaré Lim en riant.

Par la suite, Yubin a révélé un secret qu’elles avaient préparé pour les spectateurs, qui semblaient prendre ses membres au dépourvu.

Elle a dit: « Parce que c’est notre Wonder Party, nous allons mettre des costumes traditionnels de Singapour » au quel la leader Sun a ironisé: « Je pensais que c’était un secret ? »

Les costumes ‘traditionnels’ se sont avérés être des sarong kebayas et elles sont venus chanter et danser en face d’une foule de 4000 personnes.

En collaboration avec un orchestre, les Wonder Girls brillaient à travers plus de 23 chansons qui comprenait des tubes tels que Tell Me (2007), leur dernier single en anglais Like Money (2012), et Nobody (2008), qui reste toujours leur plus grand succès à ce jour, pour leur encore performance.

Elles ont également fait des performances solos. Lim a performé avec le groupe JJ Project, le dernier duo de k-pop sous JYP Entertainment. Le solo de Sun a été particulièrement impressionnant car elle a montré ses talents au clavier et a fait une performance sensuelle de Touch (2012) des Miss A.

Vers la fin du concert de deux heures, les Wonder Girls apparaissaient comme des artistes expérimentés de la scène en tournée, elle se sont tout simplement éclater sur scène.

Crédits : straitstimes.com
Trad FR : Heetwo@WGFrance

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *