wondergirlsfrance.fr / Spread the wonder

L’ambassade du Centre Culturel de Corée et la fondation pour la culture coréenne industrielle ont tenus le « Forum mondial Hallyu : Surfant sur la vague coréenne » à l’auditorium Jack Morton de la George Washington University à Washington DC.

En plus de Sunye des Wonder Girls, le forum a accueillis beaucoup de conférenciers tels que Marja Vongerichten du show « Chroniques Kimchi », Mark James Russel de « Pop Goes Korea », Grady Hendrix « New York Asian Film Festival » et bien d’autres.

Avec la diffusion de K-Pop par haut-parleurs dans la salle. Il y avait beaucoup de gens dans le public qui rebondissent leurs épaules à la musique. Au total, près de 200 personnes sont venues assister aux conférences. La première vidéo qui a été joué ce soir-là était une vidéo réaction des aînés au « Gangnam Style » de Psy.

Sunye était la troisième à parler ce soir-là. Elle a parlé pendant environ 20 minutes en anglais sur le sujet. Elle a déclaré: « La K-Pop et l’Hallyu sont en train de créer une grosse vague à travers le monde. » Elle a ensuite continué à parler de 2 types de risques que la culture K-Pop peut entraîner.

Paul Sweeney a commenté: « J’ai entendu parler des Wonder Girls pour la première fois en 2008, après avoir vu leur clip « Irony ». Après cela, j’ai été accro. Je suis depuis, un grand fan des Wonder Girls. J’apprends actuellement le coréen à travers des CD ainsi que traduction d’articles de musique dans le but de m’améliorer. J’espère visiter la Corée dans un avenir proche. »

D’autre part la Korea Foundation Cultural Industry, a avec le forum, créé un « Projet Hallyu », ce qui est une façon pour les gens de partager des idées sur la vague Hallyu. Ce projet est destiné aux étudiants de lycées et universités leur permet de soumettre des idées qu’ils ont des dramas, films ou autres. Les idées peuvent être envoyés à hallyu@koreaembassy.org.

__________________________________________________________________________

La nuit dernière, Sunye a partagé sa pensée sur les deux types de dangers que la culture K-pop peut cacher. D’abord, elle a déclaré: « Il y a deux types de dangers ou risques qui proviennent de la culture K-pop. La première est que tant de gens débute ou passe une audition à un âge très jeune. Pour moi, j’ai auditionné quand j’avais 12 ans et j’ai fait mes débuts 6 ans plus tard. Pour cette raison, j’étais très facilement déçu. ce type de travail peut facilement être jugé par les apparences aussi. Certaines des chansons que je chantais sur scène, je n’en comprenais même pas les paroles. »

Son deuxième danger est que, « Les Idols voient leurs fans se transformer. Les gens commencent à les adorer. Beaucoup de fans me disent que je suis leur modèle et leur mentor. Pas seulement en Corée, mais partout dans le monde un grand nombre les gens m’ont dit qu’ils ont été influencés par moi. Maintenant, je pense que ce travail n’apporte plus seulement la gloire ou la reconnaissance, mais plus une responsabilité vis à vis du public. »

Crédits : Kpop Starz (1) (2) | Trad FR par Wonder Girls France

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *