wondergirlsfrance.fr   |            
Latest Images
SUNMI_286829.jpg
SUNMI_286729.jpg
SUNMI_286629.jpg
SUNMI_286529.jpg
SUNMI_286429.jpg
SUNMI_286329.jpg


Posted on novembre 14, 2011 / by Admin / in corée

Après une longue absence de la scène musicale coréenne, les Wonder Girls sont de retour pour prouver encore une fois qu’elles sont l’un des meilleurs groupes féminin d’idole nationaux.

Les membres ont entamé leur retour sur les programmes musicaux le 11 novembre à “Music Bank“, suivie de “Music Core” et “Inkigayo“. Leurs performances charismatiques de “GNO” et “Be My Baby” ont éblouies les yeux des spectateurs.

Avec la sortie de leur album le 7 novembre, les filles ont immédiatement saisi la place de n°1 en temps réel et les différents graphiques quotidiens. Pour ajouter à l’exploit, il a simplement été révélé que les filles ont décroché la 1ère place des charts hebdomadaires de Mel0n, Dosirak / Olleh, Mnet, Hanteo, Soribada, Monkey 3, Naver et Daum – réalisant ainsi un “all-kill” pour la semaine du 7 au 13 novembre !

Les membres ont déclaré, “Nous avons performé sur la scène coréenne après un long moment et nous avons reçu beaucoup de soutien. Nous ne pourrions être plus heureuses. Les fans nous ont même préparé un gâteau célébrant notre retour, ainsi que le dîner pour tous les membres du personnel. Nous avons été capables de bien faire nos performances grâce à leur soutien. Nous allons devenir des Wonder Girls qui continuent à vous montrer de grandes performances pour toutes les personnes qui nous ont attendu et nous ont encouragé.”

Les Wonder Girls continueront leurs promotions par le biais d’émissions de variétés diverses et des émissions de radio, en plus de leurs apparences hebdomadaires dans les programmes musicaux.

(c) allkpop
trad fr : mar ri@wgfrance





Comments are closed.



WONDERGIRLS FRANCE est reconnu par JYP ent comme fansite officiel français. Nous n'avons aucun contact aves les WonderGirls ou membres de leurs familles. Les photos appartiennent à leurs auteurs respectifs et toute copie qu'elle soit partielle ou totale est strictement interdite sous peine de sanctions.